Informations COVID-19

Retour

FORMALITES COVID-19 POUR LE PASSAGE DES FRONTIERES

Au 09/05/2022

Dans ce document nous avons souhaité vous apporter toutes les informations nécessaires pour préparer votre séjour dans le pays de destination que vous avez choisi. Chaque pays voit sa campagne de vaccination avancer à grands pas, cependant quelques dispositions pour faire face à la propagation de l’épidémie subsistent. Ces dispositions évoluent tous les jours, nous vous demandons de régulièrement consulter votre dossier d’inscription sur votre espace internet, nous mettrons cette information à jour régulièrement, et de consulter le site officiel : www.diplomatie.gouv.fr rubrique conseils aux voyageurs.

Aussi, nous vous conseillons de vous inscrire sur Ariane. Au cours de votre voyage, et si la situation du pays le justifie, vous recevrez par e-mail ou SMS des informations et des consignes de sécurité. Vous pouvez cliquez sur ce lien.

Pour connaître les conditions de voyages et les restrictions sanitaires de votre séjour encadré veuillez-vous reporter aux "Conditions d’entrées dans votre pays de destination’’ disponibles dans votre e-dossier.

ROYAUME UNI    

Les dernières restrictions sanitaires portant sur les déplacements vers le Royaume-Uni ont été levées. 

Veuillez noter qu’il est indispensable d’avoir un passeport pour se rendre au Royaume Uni.

MALTE (UE)

Les voyageurs âgés de 12 ans et plus venant d’autres pays doivent présenter pour entrer à Malte :

  • Soit un certificat de vaccination complet attestant de l’achèvement du cycle vaccinal. Cf. site des services du Premier Ministre et notamment la page relative aux certificats vaccinaux acceptés : https://deputyprimeminister.go...

Les autorités maltaises reconnaissent la validité du passe sanitaire français dès lors qu’il est lui-même en cours de validité. Le cycle vaccinal est considéré complet 14 jours après la deuxième injection d’un vaccin reconnu par l’Agence européenne des médicaments (l’AMS).

Soit un test COVID-19 (PCR) négatif effectué au plus tard 72h avant l’arrivée à Malte, 

Soit un test antigénique (RAT) COVID-19 négatif effectué au plus tard 24h avant l’arrivée à Malte

  • Il convient de noter que pour les personnes ayant contracté la covid depuis moins de 6 mois sans avoir pu effectuer leur rappel vaccinal, leur pass sanitaire français sera reconnu dès lors qu’il est toujours valide en France à la lecture du QR Code.
  • Les personnes ayant reçu un vaccin reconnu par l’OMS (mais pas par l’AMS) sont considérées comme complètement vaccinées après avoir reçu, depuis plus de 14 jours, une dose de rappel d’un vaccin reconnu par l’agence européenne du médicament.
  • Les enfants âgés de 5 à 11 ans doivent présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures. Ceux âgés de moins de 6 ans ne sont pas soumis à cette obligation.
  • Il n’est plus nécessaire de compléter le formulaire de localisation de passager.

AUTRICHE

Pour entrer en Autriche, et ce quel que soit l’État de provenance, un certificat de guérison ou de schéma vaccinal complet valable, ou un test (PCR ou antigénique) sont nécessaires pour l’accès au territoire autrichien. 

Depuis le 1er février 2022, la validité du passe sanitaire est réduite de 9 à 6 mois après la 2e vaccination, ensuite une 3e dose "booster" est nécessaire pour prolonger sa durée de validité (pour 9 mois). 

Pour les personnes rétablies et ayant été vaccinées au moins une fois, le certificat de vaccination reste valable
360 jours. Une première injection avec le vaccin Janssen nécessite une 2e dose pour correspondre un schéma vaccinal complet.

Le port du masque FFP2 est obligatoire dans les moyens de transport en Autriche, en avion y compris. Pour plus d’informations, notamment sur les mesures en vigueur en Autriche, consulter le site de l’ambassade de France en Autriche.

DUBAÏ (hors UE et EEE)

Entrée

  • Le pays étant classé Orange par les autorités françaises, il faut un motif impérieux pour s’y rendre. Le séjour linguistique n’étant pas un motif impérieux, il est donc nécessaire d’être vacciné complètement afin de s’affranchir de ce motif.
  • Les passagers empruntant un vol direct en provenance de France doivent, selon leur situation :
    • Soit présenter un certificat incluant un QR code et prouvant qu’ils ont reçu un schéma vaccinal complet (3 doses) avec un vaccin approuvé par l’OMS ou les Emirats arabes unis ; 
    • Soit, à défaut, présenter un test PCR négatif d’une validité inférieure à 48h avec un QR code ; 
    • Soit présenter un certificat médical attestant que le passager est guéri d’une infection au Covid-19 dans une période d’un mois entre la date de guérison et la date d’arrivée, avec un QR code.

Les voyageurs en provenance d’un autre pays que la France ou effectuant un transit via un pays tiers doivent se renseigner directement auprès de leur compagnie aérienne sur les conditions sanitaires exigées. 

Lorsqu’un test PCR est exigé, une version en anglais ou en arabe des résultats peut être demandée par certaines compagnies. Pour les voyageurs en provenance de France, ce test PCR peut être effectué dans n’importe quel laboratoire agréé par les autorités françaises. 

Les autorités peuvent soumettre tout voyageur entrant à un nouveau test PCR à son arrivée à l’aéroport. Dans l’attente des résultats celui-ci devra rester confiné. Seules les personnes testées positives seront soumises à une quarantaine obligatoire.

Sortie :

  •  Certaines compagnies aériennes imposent des conditions supplémentaires aux mesures en vigueur pour l’entrée sur le territoire français. Il convient de se renseigner directement auprès de sa compagnie aérienne.
  • En cas de test positif à la Covid-19, le voyageur sera contraint de prolonger son séjour sur place (10 jours au minimum), à ses frais, et de couvrir les éventuels frais médicaux. Compte tenu de la situation sanitaire incertaine, il est donc vivement conseillé aux ressortissants qui feraient le choix de venir aux Émirats arabes unis pour un court séjour à Dubaï de prévoir les assurances de voyage et les ressources financières nécessaires, ainsi qu’une flexibilité suffisante au niveau du transporteur dans l’hypothèse d’un résultat positif à la Covid au cours du déplacement.

CHYPRE (UE)

A compter du 3 mars 2022 :

  • Il convient de remplir le CyprusFlightPass au moins 48heures avant le départ.
  • Les passagers vaccinés ou titulaires d’un certificat de rétablissement n’ont plus besoin d’effectuer de test pour se rendre à Chypre. 
  • Pour les personnes de plus de 18 ans : une dose de rappel doit avoir été effectuée au plus tard 9 mois après la 2ème pour les vaccins à deux doses ou la 1ère dose pour les vaccins à dose unique. 
  • Le certificat de rétablissement est valable 6 mois
  • Pour les personnes de moins de 18 ans : le cycle de vaccination est considéré comme complet après deux doses pour les vaccins à deux doses et une dose pour les vaccins à dose unique. 

Les passagers non vaccinés ou partiellement vaccinés doivent présenter un test PCR de moins de 72 heures avant le départ ou un test antigénique de moins de 24h avant le départ. Un test PCR sera effectué à l’arrivée à l’aéroport (à la charge des passagers).

ALLEMAGNE (UE)

Tout voyageur arrivant de France doit : 

Présenter un justificatif sanitaire valide avant l’entrée sur le territoire allemand :

  • Soit une attestation de vaccination complète réalisée il y a plus de 14 jours (QR code européen ou certificat vaccinal en version papier) avec un des 4 vaccins acceptés par l´Agence européenne du médicament (BioNtech/Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson&Johnson). Les personnes guéries et vaccinées avec une seule dose sont réputées être pleinement vaccinées ;
  • Soit une preuve de guérison (QR code européen ou résultat positif d’un test PCR de plus de 28 jours et de moins de 3 mois) ;
  • Soit un test négatif (test PCR ou test antigénique de moins de 48h avant l’entrée en Allemagne).

Les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de ces formalités.

Certaines compagnies aériennes exigent des personnes non vaccinées ou non guéries la présentation d’un test PCR. Il est recommandé de se renseigner auprès de sa compagnie aérienne. 

Il n’est plus nécessaire de s’enregistrer en ligne sur le site www.einreiseanmeldung.de

ESPAGNE (UE)

Toute entrée sur le territoire espagnol en provenance par voie aérienne (aéroports), maritime (ports) ou terrestre est soumise à la présentation de l’un de ces documents, sous format numérique ou papier, rédigé en espagnol, en français, en anglais (les enfants de moins de 12 ans ne sont pas concernés par la présentation de l’un de ces certificats) :

  • soit le certificat Covid numérique de l’UE. Celui-ci intègre une preuve de vaccination ou un résultat de test négatif ou une preuve de rétablissement de moins de six mois. Plus d’informations sur les modalités d’obtention en France sont disponibles sur le site du gouvernement.
  • soit un certificat justifiant d’une vaccination complète contre la Covid-19 depuis au moins 14 jours. Il doit notamment faire mention de la date de vaccination effectuée, du vaccin administré et du pays de vaccination ;
  • soit un certificat de test de dépistage d’infection active, avec résultat négatif, délivré dans les 24 heures (test antigénique) ou dans les 72 heures (test PCR) précédant l’arrivée sur le territoire. Il peut s’agir d’un test NAAT (test de détection ARN de la Covid-19 : RT-PCR, TMA, LAMP, NEAR…) ou d’un test antigénique inclus dans la liste de la Commission européenne. Les tests salivaires dont le prélèvement n’a pas été effectué en laboratoire, mais à domicile, n’autorisent pas le voyage, ni les « tests rapides » en pharmacie, qui ne donnent pas lieu à un résultat écrit. Le certificat doit notamment comprendre le numéro de document d’identité ou de voyage de la personne testée ;
  • soit un certificat de rétablissement de la Covid-19, valable à partir du 11e jour après le 1er test de diagnostic positif, pour une période totale de 180 jours. Ce document doit notamment mentionner la date du premier test positif le type de test réalisé ainsi que le pays où ce certificat a été délivré.

En outre, en l’absence du certificat Covid UE, un formulaire de contrôle sanitaire SpTH devra être complété en introduisant manuellement les données relatives à la vaccination, au résultat négatif de test ou au rétablissement.

ITALIE (UE)

Depuis le 1er mai 2022, le passenger locator form (PLF) n’est plus demandé pour entrer sur le territoire italien.

Les voyageurs doivent présenter un pass sanitaire valide. Celui-ci correspond :

  • soit à un schéma vaccinal complet reconnu par l’EMA (on entend par schéma complet 2 doses pour un vaccin à deux doses (ex : Pfizer) et 1 dose pour un vaccin à dose unique (ex : Janssen). Pour circuler en Europe, ce schéma vaccinal est valable pendant 9 mois après la dernière dose. En revanche, cette durée est de 6 mois pour accéder à la plupart des services ou activités en Italie (voir plus bas) ;
  • soit une preuve de guérison (test PCR positif datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois) ; un test antigénique positif n’est pas un certificat de guérison valable pour circuler en Europe ;
  • soit le résultat d’un test négatif (antigénique de moins de 48 heures ou PCR de moins de 72 heures) ;

Attention :

Le port du masque FFP2 est obligatoire dans tous les moyens de transport en Italie, y compris les avions. Les voyageurs embarquant vers l’Italie devront s’assurer qu’ils portent un masque FFP2.

IRLANDE (UE)

Depuis le 6 mars 2022, l’Irlande a levé toutes les restrictions sanitaires liées à la Covid-19 : les voyageurs à destination de l’Irlande ne sont pas tenus de présenter à leur arrivée une preuve de vaccination, une preuve de guérison ou un résultat négatif au test PCR, le formulaire de localisation des passagers n’est plus demandé. 

Les voyageurs se rendant en Irlande ne sont soumis à aucune obligation de test ou de quarantaine après leur arrivée.

Les familles hôtesses exigeants que les participants accueillis soient tous vaccinés, il ne nous sera possible d’accepter que les participants disposant (et pouvant attester) d’un parcours vaccinal complet.

CANADA (hors UE et EEE)

Les ressortissants étrangers entièrement vaccinés peuvent se rendre au Canada sans justifier d’un « motif essentiel » et sont exemptés de quarantaine à leur arrivée s’ils respectent toutes les exigences nécessaires (voir les conditions sur le site du Gouvernement du Canada) : 

  • être entièrement vaccinés au sens des autorités canadiennes (les personnes rétablies de la COVID-19 et n’ayant reçu qu’une dose de vaccin ne sont pas considérées comme entièrement vaccinées : voir sur le site du Gouvernement du Canada) ; 
  • être asymptomatiques. Les ressortissants étrangers présentant des symptômes ou ayant obtenu un résultat positif lors d’un test de dépistage moins de 11 jours avant leur arrivée se verront refuser l’entrée au Canada et pourront être placés en isolement au Canada avant d’être expulsés (voir sur le site du Gouvernement du Canada) ; 
  • soumettre les informations obligatoires au moyen d’ArriveCAN, y compris une preuve de vaccination en anglais ou en français ainsi qu’un plan de mise en quarantaine dans les 72 heures précédant l’arrivée au Canada ; 
  • se soumettre à un test moléculaire de dépistage de la COVID-19 à l’arrivée s’ils sont sélectionnés au hasard (voir site du Gouvernement du Canada) ; 
  • détenir une autorisation de voyage électronique (AVE) ou un visa correspondant à la raison de son séjour (étude, travail…). 
  • En revanche, depuis le 1er avril 2022, les tests préalables à l’entrée ne sont plus exigés pour les voyageurs entièrement vaccinés qui entrent au Canada par voie terrestre, aérienne ou maritime.

ETATS UNIS (hors UE et EEE)

  • Pour les voyageurs de 18 ans et plus, une preuve de vaccination complète double dose (AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer/BioNTech, Sinopharm et Sinovac). Rappel : Le schéma vaccinal est complet 14 jours après l’injection de la deuxième dose et n’a pas de date de péremption. Il existe un nombre très restreint d’exceptions à l’obligation de vaccination pour les ressortissants étrangers. Il s’agit notamment des enfants de moins de 18 ans, de participants à certains essais cliniques sur le vaccin contre le COVID-19, des personnes présentant des contre-indications médicales aux vaccins
  • Les voyageurs de moins de 18 ans ne sont pas concernés par cette obligation vaccinale
  • Tous les voyageurs de douze ans ou plus, indépendamment du statut vaccinal, en provenance de ces
    pays/territoires doivent présenter à l’embarquement, un test covid négatif réalisé pas plus de 1 jour avant le voyage est obligatoire pour tous les voyageurs à compter du 6 décembre 2021, quels que soient leur nationalité et leur statut vaccinal (ex : pour un vol partant le vendredi à 13h00, il faudra présenter un test effectué dans la journée du jeudi) le certificat original de résultat du test PCR ou antigénique négatif doit comporter les mentions suivantes
    • le nom du participant, qui doit être identique à celui figurant sur les documents de voyage, 
    • sa date de naissance ou l’âge ; 
    • le résultat du test à la date à laquelle le prélèvement a été effectué ou reçu par le centre de test ; 
    • le nom du centre de test et ses coordonnées ; 
    • le nom du test utilisé.
  • Par ailleurs, tous les voyageurs devront remplir, avant de voyager, une attestation relative à leur statut vaccinal et à l’obligation de test.

PORTUGAL (UE)

Tous les voyageurs arrivant au Portugal, doivent obligatoirement présenter 

  • soit le certificat Covid numérique de l’UE dans l’une de ses trois modalités :
  • Certificat de vaccination (valable à partir de 14 jours et jusqu’à 270 jours après injection dans le cas d’un schéma vaccinal complet, et à partir de 14 jours, sans limite de durée dans le cas d’un schéma vaccinal complet assorti d’une dose de rappel),
  • Certificat de test négatif (test antigénique valable 24 heures ou test RT-PCR valable 72 heures),
  • Certificat de rétablissement de la Covid-19 (valable entre 11 et 180 jours après le premier test positif).
  • soit tout autre certificat de vaccination reconnu par le Portugal (hors UE).

Cette mesure est obligatoire pour toutes les personnes arrivant au Portugal par voie aérienne, maritime ou terrestre.

Le régime du Passenger Locator Form est abrogé, de sorte que les passagers des vols à destination ou en provenance du Portugal continental ou des navires de croisière ne sont plus tenus de le remplir lorsqu’ils accostent au Portugal continental.

AUSTRALIE

A compter du 21 février 2022, l’Australie accueille à nouveau toutes les catégories de visiteurs (touristes, voyageurs d’affaires), à condition que ces visiteurs disposent d’un schéma vaccinal complet.

La définition australienne du schéma vaccinal complet pour l’entrée sur le territoire peut être consultée sur le site du Home Affairs. Cette définition est susceptible d’évoluer dans les prochaines semaines.

Les voyageurs non vaccinés doivent obtenir une dérogation pour pouvoir entrer sur le territoire australien. Attention, les visas peuvent être délivrés sans fournir de preuve de vaccination, mais celle-ci sera demandée à l’embarquement.

72 heures avant l’embarquement, il est nécessaire de soumettre une déclaration en ligne.

Plusieurs mesures sanitaires sont en vigueur :

Afin de vérifier les étapes de la préparation d’un voyage en Australie, il convient de consulter le site du Home Affairs.

Avant l’embarquement :

• les voyageurs âgés de 5 ans et plus sont tenus, sauf exception, de présenter à l’embarquement un résultat négatif de test PCR effectué moins de 72 heures avant le vol ou un test antigénique authentifié effectuée moins de 24 heures avant le départ (les méthodes de test acceptées sont précisées sur le site du ministère de la santé) ;
• si les voyageurs ont été testés positifs à la Covid-19 au cours des 30 jours précédant le voyage et ne peuvent produire un test PCR ou antigénique négatif, il est possible de présenter un certificat de rétablissement, selon les modalités précisées sur le site du ministère australien de la Santé.

A l’arrivée : 

L’Australie occidentale est le seul Etat fédéré qui impose encore une quatorzaine stricte à l’arrivée aux voyageurs internationaux, même vaccinés. Ses frontières intérieures avec le reste de l’Australie demeurent fermées jusqu’à nouvel ordre. Les autres Etats ont désormais des protocoles souples (auto test 24 heures après l’arrivée). Le détail des règles imposées à l’arrivée, en fonction de l’Etat d’arrivée et du statut vaccinal, est régulièrement actualisé sur le site du gouvernement australien. Il n’existe pas d’équivalent du pass vaccinal en Australie. En fonction des Etats et territoires vous devrez pouvoir fournir une preuve de vaccination pour entrer dans certains lieux et pour prendre les vols intérieurs.

NOUVELLE-ZELANDE

A partir du 2 mai, réouverture des frontières à l’ensemble des touristes de pays exemptés de visa visiteur (dont la France). Les Français pourront à nouveau visiter la Nouvelle-Zélande pour une période inférieure à 90 jours avec uniquement l’autorisation de voyage électronique (NZeTA validé via le site de l’Immigration néozélandaise). 

La preuve d’un schéma vaccinal complet est devenue obligatoire pour l’entrée en Nouvelle-Zélande, à l’exception des personnes ne pouvant pas être vaccinées pour raisons médicales et des personnes âgées de moins de 17 ans. 

Les voyageurs sont tenus de présenter le résultat négatif d’un test PCR de moins de 48h avant le départ ou d’un auto test (RAT ou LAMP) supervisé, de moins de 24 heures.

Avant embarquement, les voyageurs sont tenus de remplir une déclaration en ligne et télécharger les résultats de leur test négatif (https://www.travellerdeclaration.govt.nz/).

A leur arrivée sur le territoire néo-zélandais, les voyageurs se voient remettre trois auto-tests qu’ils doivent effectuer le premier et le cinquième jour de leur séjour. En cas de résultat positif, ils doivent s’astreindre à une période d’auto-isolement de 7 jours

INDONESIE

Seuls les voyageurs munis de certains visas sont autorisés à entrer sur le territoire indonésien.

Tous les étrangers qui se rendent en Indonésie doivent présenter un certificat de vaccination (vaccination complète) conforme au protocole vaccinal en vigueur dans leur pays de résidence et avoir téléchargé l’application de surveillance et traçage du Covid-19 "PeduliLindungi" sur leur téléphone portable. 

Outre la présentation d’un test RT-PCR négatif de moins de 48 heures avant le départ, de leur certificat de vaccination et du formulaire en ligne indonésien eHAC via l’application PeduliLindungi, les voyageurs seront soumis à un test de température à leur arrivée à l’aéroport (en cas de température supérieure à 37,5°C, les voyageurs seront soumis à un test PCR (à leurs frais). Les voyageurs ayant reçu une seule dose devront effectuer une quarantaine de 5 jours, à leurs frais dans un hôtel désigné par les autorités locales. Les voyageurs ayant un schéma vaccinal à 2 ou 3 doses sont dispensés de quarantaine.

JAPON

Les mesures sanitaires suivantes (disponibles sur le site des autorités japonaises) s’appliquent pour les voyageurs entrant sur le territoire japonais en provenance de France :

  • présenter le résultat d’un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant le vol et certifié par un médecin selon un modèle de certificat spécifique. Seul le modèle d’attestation édité par le ministère japonais de la Santé doit être utilisé ;
  • se soumettre à un test salivaire à l’arrivée à l’aéroport :
    • en cas de résultat négatif du test, selon le statut vaccinal :
      • les personnes justifiant d’un schéma vaccinal complet (3 doses – le Japon ne reconnaît que les vaccins Pfizer et Moderna pour la 3e dose dite booster) seront exemptées de toute période de quarantaine ;
      • les personnes ne justifiant pas d’un schéma vaccinal considéré comme complet par les autorités japonaises devront effectuer une quarantaine de 7 jours dans le lieu de leur choix (hôtel ou domicile le cas échéant – l’utilisation des transports publics pour rejoindre le lieu d’isolement, impérativement dans les 24 heures suivant l’arrivée sur le territoire japonais, est autorisée). Cette période de quarantaine pourra être réduite à 3 jours pour les personnes justifiant d’un test négatif le 3e jour suivant leur arrivée sur le territoire japonais. Ces personnes devront par ailleurs installer une application de géolocalisation sur leur téléphone afin de répondre aux interrogations des autorités japonaises sur leur état de santé durant la quarantaine.
    • en cas de résultat positif du test, les personnes devront effectuer une période d’isolement dans un en cas de résultat positif du test, les personnes devront effectuer une période d’isolement dans un hôtel désigné par les autorités japonaises. La durée varie en fonction de la présence ou non de symptômes : 7 jours en cas d’absence de symptômes ; 10 jours en cas de présence de symptômes. Ces personnes devront par ailleurs installer une application de géolocalisation sur leur téléphone afin de répondre aux interrogations des autorités japonaises sur leur état de santé durant la quarantaine.

COREE DU SUD

Les pays éligibles au K-ETA (Korea-Electronic Travel Authorization) sont susceptibles de changer en fonction de la situation liée au Covid-19. Les changements seront annoncés sur le site officiel

Tout voyageur de 6 ans et plus doit présenter le résultat négatif d’un test PCR datant de moins de 48 heures avant le départ. 

L’original du certificat médical confirmant les résultats négatifs du test PCR doit être présenté en langue anglaise ou coréenne. Les autres informations du certificat peuvent être rédigées en français. 

Tous les voyageurs souhaitant se rendre en Corée doivent enregistrer leurs informations sanitaires dans le système « Q-Code » avant leur départ, afin de bénéficier d’une procédure simplifiée à l’arrivée à l’aéroport d’Incheon (Séoul).

A l’arrivée en Corée :

Tous les voyageurs sont conduits dans un hall dédié où leur température est vérifiée.

  • Les personnes qui ne présentent pas de symptômes sont conduites dans un des centres de test agréés par les autorités sanitaires coréennes pour un nouveau dépistage. Ces centres (type hôtels) peuvent se situer à Séoul ou dans sa grande couronne. Elles devront attendre le résultat qui sera rendu dans les 24 heures.
  • Les personnes présentant des symptômes sont conduites dans un centre de test spécial implanté au sein de l’aéroport d’Incheon pour un nouveau dépistage. 

Si le résultat du test de dépistage est positif, les voyageurs sont directement conduits à l’hôpital ou dans un centre de quarantaine médicalisé selon la gravité de leur état de santé. Les coûts associés sont à la charge des patients.

Les personnes ayant un schéma vaccinal complet* enregistré dans le système coréen bénéficient d’une exemption de quarantaine, en cas de résultat négatif. La mesure est applicable aux personnes non enregistrées dans le système coréen, à partir du 1er avril 2022.

Le test PCR à J ou J+1 dans un des centres de test agréés par les autorités sanitaires coréennes reste obligatoire. Un second test doit ensuite être réalisé à J+6 ou J+7 après l’arrivée, même pour les personnes bénéficiant de l’exemption de quarantaine.

* Le schéma vaccinal est considéré comme complet à partir de 14 jours et moins de 180 jours après l’administration de la deuxième dose de vaccin reconnu par l’OMS (ou dose unique pour le vaccin Janssen), ou avec la dose de rappel. Le certificat de rétablissement français n’est pas reconnu par les autorités coréennes.

CUBA

Toute personne souhaitant séjourner pour des raisons touristiques à Cuba doit être en possession d’un visa touristique (délivré par l’ambassade de Cuba à Paris ou par une agence).

A partir du 6 avril 2022 :

  1. Les passagers pourront être soumis à un dépistage aléatoire à l’arrivée. En cas de résultat positif, le voyageur sera transféré vers un centre d’isolement sanitaire, de même que ses contacts.
  2. Les mesures de distanciation sociale, la désinfection des mains et le port obligatoire du masque sont maintenus dans le pays.
  3. Tous les passagers devront remplir en ligne le formulaire dans les 72 h avant leur arrivée à Cuba. Le formulaire peut être présenté sous format digital, mais son impression peut faire gagner du temps à l’arrivée.

CHILI

Le résultat d’un test PCR ou antigénique négatif effectué dans les 72 heures précédant le vol est recommandé, sans être obligatoire.

Une déclaration sur l’honneur doit être effectuée en ligne dans les 48 heures précédant l’embarquement sur le
site www.c19.cl.

Tout voyageur qui ne serait pas résident chilien doit présenter une attestation d’assurance maladie, couvrant notamment pour les risques liés à la Covid-19 pour toute la durée de son séjour, à hauteur de 30 000 USD. 

Les voyageurs qui auraient contracté la Covid-19 dans le mois précédent leur embarquement, et qui obtiendraient un nouveau résultat positif dans les 72 heures précédant l’embarquement, pourront, sous certaines conditions, être autorisés à embarquer au vu des deux résultats positifs.

Les voyageurs pourront être sélectionnés de façon aléatoire par les autorités sanitaires pour effectuer un test PCR à leur arrivée au Chili ou dans les sept jours suivants. Le voyageur qui obtiendrait un résultat positif devra se mettre à l’isolement et se conformer aux prescriptions des autorités sanitaires chiliennes. 

Les personnes testées positives à leur entrée sur le territoire devront respecter un isolement de 7 jours.

Pour plus d’informations, consulter le site de l’ambassade de France au Chili.

NORVEGE

Le 12 février 2022, les dernières restrictions sanitaires encadrant les déplacements vers la Norvège ont été levées.

FINLANDE

Pour entrer en Finlande en provenance de France ou d’un autre Etat de l’Union européenne ou de l’espace Schengen, il convient de présenter :

  • un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures ;
  • ou un schéma vaccinal complet. Le schéma vaccinal est considéré comme complet :
    • 7 jours après la 2ème injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
    • 28 jours après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson&Johnson) ;
    • 7 jours après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid19 (1 seule injection nécessaire).
  • ou, en cas de rétablissement après une contamination à la Covid-19 depuis moins de six mois, un justificatif incluant au minimum les informations suivantes : nom, prénom, date de naissance de la personne, date du diagnostic positif, signature/tampon d’un professionnel de la santé (médecin) ou document édité à partir d’un service officiel (tel qu’OmaKanta en Finlande ou que le compte Ameli en France).

SUEDE

Depuis le 9 février, la Suède a levé les restrictions liées à la Covid-19 pour les voyageurs venant des pays nordiques, des autres pays de l’Union européenne ou de l’EEE.

DANEMARK

Depuis le 29 mars 2022, plus aucune restriction liée à Covid ne s’applique à l’entrée au Danemark.

COSTA RICA ET MEXIQUE

Aucune restriction concernant la Covid depuis début avril.

 

RETOUR EN FRANCE

Depuis le 12 février, uniquement les personnes non-vaccinées doivent présenter un test COVID négatif de moins de 48h ou un certificat de rétablissement*. 

  • *Le résultat négatif d’un test PCR de moins de 72 heures ou d’un test antigénique de moins de 48 heures ou bien un certificat de rétablissement* est nécessaire, en plus des documents habituellement requis (exemple : passeport, visa…) 

De retour d’un pays hors UE, est aussi obligatoire pour tous la déclaration sur l’honneur attestant que je ne présente pas de de symptôme d’infection à la Covid-19, que je n’ai pas connaissance d’avoir été cas contact dans les quatorze jours précédant mon voyage et que je m’engage à accepter un dépistage à l’arrivée. 

  • Je peux faire l’objet d’un dépistage à l’arrivée. Si ce dépistage est positif, je devrai m’isoler, conformément aux recommandations de l’assurance maladie*.


Pourquoi choisir Nacel?

  • + de 60 ans d'expérience
    + DE 60 ANS D'EXPÉRIENCE
    Pionnier des séjours linguistiques
  • Qualité reconnue
    QUALITÉ RECONNUE
    Certification NF Service par Afnor et membre de l'Unosel
  • Suivi personnalisé
    SUIVI PERSONNALISÉ
    Conseils et suivi avant, pendant
    et après le séjour
  • Assistance 24H/24
    ASSISTANCE 24H/24
    Un interlocuteur disponible 24h/24 7j/7
  • Réunions de préparation
    RÉUNIONS DE PRÉPARATION
    Réunions d'information avant le départ pour la majorité des séjours
  • Présence internationale
    Présence internationale
    Large réseau de partenaires dans le monde