Informations COVID-19

Retour

FORMALITES COVID-19 POUR LE PASSAGE DES FRONTIERES

Au 03/10/2022

Dans ce document nous avons souhaité vous apporter toutes les informations nécessaires pour préparer votre séjour dans le pays de destination que vous avez choisi. Ces dispositions évoluent tous les jours, nous vous recommandons de régulièrement consulter le site officiel : www.diplomatie.gouv.fr rubrique conseils aux voyageurs.

Aussi, nous vous conseillons de vous inscrire sur Ariane. Au cours de votre voyage, et si la situation du pays le justifie, vous recevrez par e-mail ou SMS des informations et des consignes de sécurité. Vous pouvez cliquer sur ce lien.

 

 

ROYAUME UNI

Les dernières restrictions sanitaires portant sur les déplacements vers le Royaume-Uni ont été levées.

Veuillez noter qu’il est indispensable d’avoir un passeport pour se rendre au Royaume Uni.

 

MALTE (UE)

A compter du 25 juillet 2022, aucun test ne sera requis pour l’entrée sur le territoire de Malte, y compris pour les personnes ne disposant pas d’un certificat de vaccination ou de guérison valide.

Irlande (UE)

Depuis le 6 mars 2022, l’Irlande a levé toutes les restrictions sanitaires liées à la Covid-19 : les voyageurs à destination de l’Irlande ne sont pas tenus de présenter à leur arrivée une preuve de vaccination, une preuve de guérison ou un résultat négatif au test PCR, le formulaire de localisation des passagers n’est plus demandé.

Les voyageurs se rendant en Irlande ne sont soumis à aucune obligation de test ou de quarantaine après leur arrivée.

 

CHYPRE (UE)

Depuis le 1er juin 2022, l’ensemble des restrictions sanitaires liées à la Covid-19 pour se rendre à Chypre ont été suspendues. Il n’est donc plus nécessaire de présenter un certificat de vaccination ou un test, ni de remplir un formulaire « PLF ».

Le passe sanitaire n’est plus en vigueur, de même que le port obligatoire du masque (sauf dans les hôpitaux, les maisons de retraite et les transports en commun). Il n’existe plus de restrictions sanitaires aux points de passage sur la ligne verte.

En cas de test positif il reste cependant obligatoire de se placer à l’isolement pendant 7 jours (5 jours avec un test négatif). Il n’est pas possible de voyager pendant l’isolement. Les tests de dépistages sont obligatoires pour les cas contacts non vaccinés.

Pour plus d’informations, notamment concernant les mesures sanitaires en vigueur à Chypre, consulter le site de l’ambassade de France à Chypre.

 

 

Allemagne (UE)

À partir du 1er juin 2022, les voyageurs entrant en Allemagne ne devront plus prouver qu´ils sont vaccinés, guéris ou testés. Cette nouvelle réglementation est applicable jusqu’au 31 août 2022. Toutefois, les voyageurs restent soumis à l’obligation de signaler aux autorités sanitaires allemandes du lieu de séjour toute apparition de symptômes liés à la Covid-19 durant les 10 jours après l’entrée sur le territoire allemand, même en cas de test négatif ou de vaccination complète.

 

 

Autriche (UE)

Depuis le 16 mai 2022, l’Autriche n’exige plus de passe sanitaire pour pénétrer sur le territoire fédéral, sauf pour les voyageurs en provenance des zones ou pays à fort risque épidémiologique (aucun pays ne figure actuellement dans cette liste).

Les dispositions sont valides jusqu’au 30 septembre 2022.

Cependant, le port du masque FFP2 reste obligatoire dans les transports publics, les commerces de première nécessité, les administrations ouvertes au public et le milieu de la santé (EHPAD, hôpitaux, ….).

En dehors de ces espaces, le port du masque FFP2 est recommandé.

 

Espagne (UE)

Depuis juin 2022, les voyageurs en provenance d’un pays de l’espace Schengen ne sont plus soumis à aucun contrôle sanitaire à leur arrivée sur le territoire espagnol.

Le port du masque reste obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans dans les établissements de santé, y compris les pharmacies, dans les résidences pour personnes âgées ainsi que dans tous les transports publics

 

 

Italie (UE)

A compter du 1er juin 2022, le pass sanitaire n’est plus exigé pour entrer sur le territoire italien. Les autorités italiennes ne demandent donc plus de preuve de vaccination, de guérison ou de test.

A partir du 1er mai 2022 le PLF n’est plus demandé pour entrer sur le territoire italien.

Attention : le port du masque FFP2 reste obligatoire dans les transports, y compris aériens. En outre, le port du masque FFP2 est également obligatoire en Italie dans les théâtres, salles de concert, cinémas, lieux de divertissement et de musique, manifestations et compétitions sportives se déroulant à l’intérieur. Dans tous les autres lieux intérieurs ouverts au public, il reste recommandé de porter un masque.

Un voyageur cas contact ou positif en Italie est soumis aux règles sanitaires italiennes et doit respecter une quarantaine stricte dont la durée diffère selon les cas et les variants (voir le site du ministère italien de la santé). Elle ne peut être interrompue qu’avec l’autorisation des autorités locales. Il est donc fortement recommandé de souscrire une assurance pour son voyage et de vérifier la couverture en cas de Covid.

 

 

Portugal (UE)

Depuis le 1er juillet 2022, les passagers entrant sur le territoire national ne sont plus tenus de présenter la preuve de la réalisation d’un test de dépistage de l’infection par la Covid-19 avec un résultat négatif ni de présenter un certificat numérique COVID-EU ou un certificat de vaccination ou de récupération délivrés par des pays tiers, acceptés ou reconnus au Portugal.

En outre, il n’existe aucune restriction sanitaire pour entrer sur les îles de Madère et des Açores.

Mesures sanitaires au Portugal

Allègement des mesures sanitaires au Portugal :

Le Conseil des ministres a approuvé le 21 avril 2022 de nouvelles mesures d’allégement tout en conservant le niveau actuel d’alerte.

Les nouveaux décrets lèvent un certain nombre d’obligations, en particulier le port du masque dans les espaces fermés. Le régime du Passenger Locator Form est abrogé, de sorte que les passagers des vols à destination ou en provenance du Portugal continental ou des navires de croisière ne sont plus tenus de le remplir lorsqu’ils accostent au Portugal continental. En revanche, l’obligation du port du masque est maintenue :

  • dans les lieux où les personnes qui les fréquentent sont particulièrement vulnérables (établissements et services de santé, établissements d’hébergement, foyers ou services de maintien à domicile pour les populations vulnérables ou les personnes âgées, et unités de soins de longue durée) ; nota : le certificat numérique Covid de l’UE ne sera plus exigé pour l’accès aux structures résidentielles et pour la visite des établissements de santé
  • dans les lieux caractérisés par une utilisation intensive (transports publics de passagers, y compris le transport aérien, le transport de passagers en taxi ou TVDE (Uber).

Plus d’informations, notamment sur les dispositions sanitaires au Portugal sont disponibles sur le site de l’ambassade de France au Portugal.

 

Danemark

Depuis le 29 mars 2022, plus aucune restriction liée à la Covid ne s’applique à l’entrée au Danemark.

 

 

 

Suède

Depuis le 9 février, la Suède a levé les restrictions liées à la Covid-19 pour les voyageurs venant des pays nordiques, des autres pays de l’Union européenne ou de l’EEE.

 

Finlande

Depuis le 1 juillet 2022, la Finlande a supprimé toutes les restrictions de voyage liées à la Covid-19 et aucun certificat concernant la situation vaccinale n’est demandé.

Les mesures prises par les autorités finlandaises étant évolutives, locales et sujettes à des modifications régulières, il est donc vivement recommandé de suivre les consignes sur le site de l’institut national de la santé et du bien-être THL et de consulter le site internet et les réseaux sociaux de l’ambassade de France en Finlande.

 

Norvège

Le 12 février 2022, les dernières restrictions sanitaires encadrant les déplacements vers la Norvège ont été levées.

 

CANADA

A compter du 1er octobre 2022, il n’est plus nécessaire d’utiliser l’application ArriveCAN, de fournir une preuve de vaccination ou de se soumettre à un test de dépistage de la Covid-19 pour entrer au Canada. Le port du masque n’est plus obligatoire mais reste recommandé à bord des avions et des trains.

Les voyageurs positifs à la COVID-19 doivent en informer un agent de bord ou un agent des services frontaliers à leur arrivée. Ils pourront ensuite être aiguillés vers un agent de quarantaine qui décidera si le voyageur a besoin d’une évaluation médicale plus poussée.

Il est vivement conseillé de suivre les recommandations des autorités locales (site du gouvernement canadien et sa page sur les déplacements, ainsi que les sites des différentes provinces) et de consulter régulièrement le site Internet de l’ambassade de France au Canada.

 

Etats-Unis

 

Tous les voyageurs devront remplir, avant de voyager, une attestation relative à leur statut vaccinal.  

A comptez du 12 juin 2022, tous les participants majeurs devront présenter une preuve de vaccination complète double dose (AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer/BioNTech, Sinopharm et Sinovac). Rappel : la vaccination est complète deux semaines après les deux doses. Il existe un nombre très restreint d’exceptions à l’obligation de vaccination pour les ressortissants étrangers. Il s’agit notamment des enfants de moins de 18 ans, de participants à certains essais cliniques sur le vaccin contre le COVID-19, des personnes présentant des contre-indications médicales aux vaccins

Les passagers majeurs et vaccinés arrivant sur le sol américain par voie aérienne ne sont plus tenus de fournir un test négatif.

Les participants mineurs non-vaccinés devront :

  • Présenter un test antigénique négatif à la Covid-19 effectué moins de 48h avant le départ
  • Se soumettre à un test sur place entre 3 et 5 jours après leur arrivée, en cas de résultat positif, ils devront s’isoler pendant 5 jours à partir de la date du test

Les mineurs vaccinés ou présentant certificat de rétablissement de la Covid-19 de moins de 3 mois ne sont pas soumis à ces tests.

 

DUBAÏ – EMIRATS ARABES UNIS

Entrée :

Les passagers empruntant un vol direct en provenance de France doivent présenter, selon leur situation :

  • soit un certificat incluant un QR code et prouvant qu’ils ont reçu un schéma vaccinal complet avec un vaccin approuvé par l’OMS ou les Emirats arabes unis ;
  • soit, à défaut, présenter un test PCR négatif d’une validité inférieure à 48 heures avec un QR code ;
  • soit un certificat médical attestant que le passager est guéri d’une infection au Covid-19 dans une période d’un mois entre la date de guérison et la date d’arrivée, avec un QR code.

Les voyageurs en provenance d’un autre pays que la France ou effectuant un transit via un pays tiers doivent se renseigner directement auprès de leur compagnie aérienne sur les conditions sanitaires exigées.

Lorsqu’un test PCR est exigé, une version en anglais ou en arabe des résultats peut être demandée par certaines compagnies. Les enfants de moins de 12 ans en sont exemptés. Pour les voyageurs en provenance de France, ce test PCR peut être effectué dans n’importe quel laboratoire agréé par les autorités françaises.

Les autorités peuvent soumettre tout voyageur entrant à un nouveau test PCR à son arrivée à l’aéroport. Dans l’attente des résultats celui-ci devra rester confiné. Seules les personnes testées positives seront soumises à une quarantaine obligatoire.

Avant le vol, les autorités émiriennes recommandent aux voyageurs à destination d’Abou Dabi de s’enregistrer sur la plateforme ICA Smart Travel Service, afin de faciliter l’obtention ensuite du « Green Pass » sur l’application AlHosn (cf. infra).

 

 

AUSTRALIE

 

Entrée sur le territoire australien :

A compter du 6 juillet 2022, il n’est plus nécessaire de présenter un schéma vaccinal complet pour entrer sur le territoire australien. Les voyageurs internationaux non vaccinés n’ont plus besoin d’exemption pour entrer sur le territoire. Il n’est plus nécessaire de remplir la déclaration en ligne (DPD) précédemment mise en place. La présentation d’un test PCR ou antigénique négatif n’est pas exigée. Toutefois, il est préférable de se renseigner auprès de sa compagnie aérienne, car selon le ou les pays de transit, des tests peuvent rester requis en fonction de l’itinéraire. Il est possible de vérifier régulièrement le dernier état de la réglementation en consultant le site du Home affairs.

Transit aéroportuaire :

  • le transit de moins de 8 heures au sein de la zone internationale d’un aéroport australien ne nécessite pas de visa ni d’autorisation spécifique pour les ressortissants français ;
  • pour les transits dont la durée est de 8 à 72 heures, il convient de demander un visa de transit 771 et de se référer aux consignes des autorités australiennes de l’immigration qui sont régulièrement actualisées ;

Il est recommandé de suivre les consignes des autorités locales et de consulter le site internet du Consulat général de France à Sydney.

 

NOUVELLE-ZELANDE

A compter du 31 juillet 2022, les frontières néo-zélandaises rouvrent pour toutes les catégories de visas.

La preuve d’un schéma vaccinal complet est obligatoire pour l’entrée en Nouvelle-Zélande, à l’exception des ressortissants et résidents néo-zélandais, des personnes âgées de 16 ans ou moins et des personnes ne pouvant pas être vaccinées pour raisons médicales. Plus d’information sur ce site.

Avant embarquement, les voyageurs sont tenus de remplir une déclaration en ligne.

Les visiteurs doivent également présenter la preuve de l’obtention du NZeTA (autorisation de voyage électronique et taxe touristique pour la préservation de la nature valable pour deux ans). Plus d’information sur le site de Immigration New Zealand.

A leur arrivée sur le territoire néo-zélandais, les voyageurs doivent effectuer deux auto-tests, le premier et le cinquième jour de leur séjour. En cas de résultat positif, ils doivent s’astreindre à une période d’auto-isolement de 7 jours.

Les escales internationales à l’aéroport d’Auckland sont autorisées pour des périodes inférieures à 24 heures.

Ces mesures étant évolutives, les voyageurs sont invités à consulter régulièrement les sites internet (en anglais) de Immigration New Zealand et du ministère néo-zélandais de la Santé.

 

AFRIQUE DU SUD

Entrée sur le territoire sud-africain

Depuis le 23 juin, les autorités sud-africaines ne demandent plus de preuve de vaccination ou de test PCR pour entrer en Afrique du Sud.

Conduite à tenir en Afrique du Sud

Les autorités sud-africaines ont levé l’obligation de port du masque ainsi que les restrictions sur les rassemblements.

Il est conseillé de suivre les recommandations des autorités locales, de consulter le site internet de l’ambassade de France et de rester informé de la situation sanitaire en consultant les informations et recommandations sur la fiche Coronavirus et sur la page Risques sanitaires / Coronavirus.

 

 

INDONESIE

Il est vivement recommandé de vérifier auprès de la section consulaire de l’Ambassade d’Indonésie à Paris les catégories de voyageurs autorisées à entrer sur le territoire indonésien.

En outre, tous les étrangers qui se rendent en Indonésie doivent présenter un certificat de vaccination (vaccination complète) conforme au protocole vaccinal en vigueur dans leur pays de résidence et avoir téléchargé l’application de surveillance et traçage du Covid-19 "PeduliLindungi" sur leur téléphone portable.

Les voyageurs peuvent être soumis à un test de température à leur arrivée à l’aéroport (en cas de température supérieure à 37,5°C, les voyageurs devront effectuer un test PCR (à leurs frais). Les voyageurs ayant reçu une seule dose de vaccin devront effectuer une quarantaine de 5 jours, à leurs frais dans un hôtel désigné par les autorités locales. Les voyageurs ayant un schéma vaccinal à 2 ou 3 doses sont dispensés de quarantaine. Les mineurs de moins de 18 ans voyageant avec leur(s) parent(s) ou tuteur seront soumis aux mêmes règles que ces derniers.

Des restrictions s’appliquent pour les déplacements interurbains, notamment l’obligation d’être vacciné et d’avoir téléchargé l’application de surveillance et traçage du Covid-19 "PeduliLindungi" sur son téléphone portable. Seuls les voyageurs ayant reçu deux out trois doses de vaccin sont dispensés de test PCR ou de test antigénique pour les vols intérieurs. Certaines exemptions sont néanmoins prévues :

  • Les ressortissants étrangers devant voyager sur un vol international sont autorisés à emprunter un vol domestique sans avoir à présenter de certificat de vaccination s’ils demeurent dans la zone de transit à Jakarta jusqu’à leur embarquement sur le vol international.
  • Les ressortissants étrangers qui n’ont pas la possibilité de se faire vacciner en raison de leur état de santé sont autorisés à effectuer un déplacement interurbain sur présentation d’un certificat médical justifiant de la contre-indication ou de l’impossibilité de se faire vacciner.

 

 

JAPON

Après avoir suspendu la délivrance des visas de tourisme en 2019, le Japon reprendra progressivement leur délivrance à compter du 10 juin 2022, à la condition que les personnes souhaitant se rendre au Japon fassent partie d’un groupe organisé directement ou en lien avec une agence touristique établie au Japon qui pourra se porter garante au moment de procéder à la demande de visa via la procédure ERFS (Entrants, Returnees, Follow-up System). Il n’est donc pas possible de voyager à ce jour sur des séjours linguistiques Nacel au Japon. Cette situation va évoluer à partir de mi-octobre, date prévue de réouverture au tourisme.

A compter du 1er juin 2022, les mesures de contrôle sanitaire (disponibles sur le site des autorités japonaises) sont significativement assouplies pour les personnes entrant sur le territoire japonais en provenance de France :

  • présenter le résultat d’un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant le vol et certifié par un médecin selon un modèle de certificat spécifique. Seul le modèle d’attestation édité par le ministère japonais de la Santé doit être utilisé ;
  • quel que soit leur statut vaccinal, les voyageurs sont exemptés de quarantaine ainsi que de test à l’arrivée sur le territoire japonais.

 

COREE DU SUD

Les pays éligibles au K-ETA (Korea-Electronic Travel Authorization) - plus d’informations à la rubrique Entrée/Séjour- sont susceptibles de changer en fonction de la situation liée au Covid-19. Les changements seront annoncés sur le site officiel.

2/ Avant l’arrivée en Corée

A. Pour les personnes entrant en Corée pour un court ou un long séjour

La présentation d’un test PCR ou antigénique avant l’embarquement pour les personnes entrant en Corée n’est plus requise.

Il est cependant recommandé à tous les voyageurs souhaitant se rendre en Corée d’enregistrer leurs informations sanitaires dans le système « Q-Code » avant leur départ, afin de bénéficier d’une procédure simplifiée à l’arrivée à l’aéroport d’Incheon (Séoul).

B. Pour les personnes en transit en Corée

Les transits en zone internationale ou transits aéroportuaires dans un même aéroport en Corée (Incheon, Gimpo, Busan) entre deux vols internationaux sont possibles sans visa. Pour cela, les bagages doivent pouvoir être enregistrés à partir de l’aéroport de départ pour la destination finale : ils ne peuvent pas faire l’objet d’un réenregistrement par le voyageur au cours de son transit en Corée du Sud.

Les personnes en transit en Corée doivent s’assurer d’être en règle vis-à-vis des conditions d’entrée du pays de destination finale.

3/ A l’arrivée en Corée

Les voyageurs ayant préenregistré leurs informations sanitaires dans le système « Q-Code » avant leur départ bénéficient d’une procédure simplifiée à l’arrivée à l’aéroport d’Incheon à Séoul.

Un test PCR doit obligatoirement être réalisé à l’arrivée en Corée. Ce test PCR doit être effectué au plus tard à minuit, le jour suivant la date d’arrivée  :

  • au centre de test situé à l’aéroport pour les étrangers en court séjour (moins de 90 jours).
  • au Public Health Center pour les résidents.

Chaque personne devra renseigner le résultat de son test PCR dans le système Q-Code ou le communiquer au Public Health Center de son quartier (pour les résidents).

Il n’y a plus de quarantaine pour les voyageurs arrivant de l’étranger, quel que soit leur statut vaccinal, si le test PCR à l’arrivée est négatif.

Si le test PCR à l’arrivée en Corée s’avère positif, le voyageur s’isolera dans le lieu de son choix pendant une durée de 7 jours. A noter que certains hôtels refusent d’accueillir des personnes en quarantaine.

Il est impératif de se conformer scrupuleusement aux consignes des autorités coréennes (règles de confinement, obligation de soins, etc.). Les personnes qui ne les respectent pas pourraient, notamment, voir leur visa ou permis de séjour annulé et devoir s’acquitter de pénalités importantes avant d’être invitées à quitter le territoire.

 

COSTA RICA ET MEXIQUE

Aucune restriction concernant la COVID depuis début avril.

 

 

 

CUBA

 

Toute personne souhaitant séjourner pour des raisons touristiques à Cuba doit être en possession d’un visa touristique (délivré par l’ambassade de Cuba à Paris ou par une agence).

A partir du 6 avril 2022 :

1. Les passagers pourront être soumis à un dépistage aléatoire à l’arrivée. En cas de résultat positif, le voyageur sera transféré vers un centre d’isolement sanitaire, de même que ses contacts.

2. Les mesures de distanciation sociale, la désinfection des mains et le port obligatoire du masque sont maintenus dans le pays.

3. Tous les passagers devront remplir en ligne le formulaire dans les 72 h avant leur arrivée à Cuba. Le formulaire peut être présenté sous format digital, mais son impression peut faire gagner du temps à l’arrivée.

 

CHILI

 

Le résultat d’un test PCR ou antigénique négatif effectué dans les 72 heures précédant le vol est recommandé, sans être obligatoire.

Une déclaration sur l’honneur doit être effectuée en ligne dans les 48 heures précédant l’embarquement sur le site www.c19.cl.

Tout voyageur qui ne serait pas résident chilien doit présenter une attestation d’assurance maladie, couvrant notamment pour les risques liés à la Covid-19 pour toute la durée de son séjour, à hauteur de 30 000 USD.

Les voyageurs qui auraient contracté la Covid-19 dans le mois précédent leur embarquement, et qui obtiendraient un nouveau résultat positif dans les 72 heures précédant l’embarquement, pourront, sous certaines conditions, être autorisés à embarquer au vu des deux résultats positifs.

Les voyageurs pourront être sélectionnés de façon aléatoire par les autorités sanitaires pour effectuer un test PCR à leur arrivée au Chili ou dans les sept jours suivants. Le voyageur qui obtiendrait un résultat positif devra se mettre à l’isolement et se conformer aux prescriptions des autorités sanitaires chiliennes.

Les personnes testées positives à leur entrée sur le territoire devront respecter un isolement de 7 jours.

Pour plus d’informations, consulter le site de l’ambassade de France au Chili.


Pourquoi choisir Nacel?

  • + de 65 ans d'expérience
    + DE 65 ANS D'EXPÉRIENCE
    Pionnier des séjours linguistiques
  • Qualité reconnue
    QUALITÉ RECONNUE
    Certification NF Service par Afnor et membre de l'Unosel
  • Suivi personnalisé
    SUIVI PERSONNALISÉ
    Conseils et suivi avant, pendant
    et après le séjour linguistique
  • Assistance 24H/24
    ASSISTANCE 24H/24
    Un interlocuteur disponible 24h/24 7j/7
  • Réunions de préparation
    RÉUNIONS DE PRÉPARATION
    Réunions d'information avant le départ pour la majorité des séjours
  • Présence internationale
    Présence internationale
    Large réseau de partenaires dans le monde